17 août 2013

L’horloge frappée par la foudre

Horloge_foudre

C’est la donatrice, à qui rien n’échappe, qui a signalé la chose. Donatrice de quoi? De l’horloge publique la plus originale de Genève. Elle s’appelle Nelly Monéger-Glayre et son oeuvre offerte à sa ville porte un titre en forme de question: Quelle heure est-il? La réponse, depuis quelques jours, est suspendue à un grand vide temporel. La chose s’apparente en effet à un écran blanc. Il court sur la marquise de l’entrée principale d’Uni Dufour.

La panne n’est visuellement pas classique. Point d’aiguilles figées ici dans une éternité de lieu religieux comme ce fut le cas pour le temple des Pâquis. Techniquement, cette horloge fonctionne avec le même système que les tableaux d’affichage présents dans les aéroports, composés de flaps rotatifs permettant le changement des lettres et des chiffres. La nuit, elle s’illumine grâce à des tubes fluorescents intégrés. Les pannes d’horloges publiques ont toujours quelque chose d’assez mystérieux. Qui a tiré la prise? Mais surtout, qui la remettra? La Ville, informée de la mise hors service de l’oeuvre du designer Nicolas Le Moigne, assure que l’entretien n’est pas de son ressort. L’Etat est propriétaire du bâtiment d’Uni Dufour. L’entretien est ainsi de la compétence des services cantonaux et/ou universitaires.
Savoir qui, des deux, signera le bon de commande à envoyer au réparateur relève d’un genre difficile en période de vacances locales: l’investigation longue. On se contentera, ici, de rendre publique cette panne, tout en se disant – soyons optimistes – que l’on pourra à nouveau lire l’heure avant Noël sur la marquise d’Uni Dufour.

Texte: Thierry Mertenat

Février 2013

Attraction – Installation à la Placette

Attraction_laPlacette

Pour La Placette, Nicolas Le Moigne signe une œuvre en apesanteur, qui entend déjouer les lois de la physique. Dans la vitrine, un volume réalisé en balsa, un bois connu pour sa légèreté, semble en lévitation comme attiré par une force invisible. Face à cette installation, suspendue à un fil ou devrait-­‐on plutôt dire à un aimant, le spectateur ne manquera pas de retenir son souffle.
Entre dynamique et tension, l’intervention de Nicolas Le Moigne, à découvrir jusqu’au 5 mars, reprend la notion de communication immatérielle, précédemment mise en scène par Harry Bloch et Angelo Benedetto dans l’œuvre interactive «Chachachat».

Video de l’installation
www.laplacette.ch

Janvier 2013

L’étagère “Podium” intègre la collection du Museum für Gestaltung Zürich

HELMRINDERKNECHT_NicolasLeMoigne_PODIUMshelf_MFG

La galerie HELMRINDERKNECHT contemporary design est fière de présenter une collection d’objets imaginés par Nicolas Le Moigne (*1979), designer suisse issu de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne. La collection PODIUM réalisée par Le Moigne est composée d’une famille d’objets et basée sur une observation des systèmes de présentation communément utilisés par les galeries d’art et de design. L’usage répandu de socles blancs (Le Moigne est très attaché à ces structures blanches iconiques) permet aux objets présentés de gagner en valeur, conduisant à l’idée d’associer irrévocablement l’objet et la mise en forme de sa présentation.

Dans le prolongement de cette idée, Le Moigne associe des formes en révolution à ses observations, créant ainsi une opposition figurative à la structure très rectangulaire du podium. Chaque objet a été travaillé selon différentes techniques en mode rotatif. Parmi celles-ci, le tournage sur bois, le repoussage sur métal, le tournage sur pierre, le tour de céramiste et le soufflage de verre.

La collection PODIUM est constituée d’une série de trois vases (céramique), d’une lampe (verre), d’une vasque (pierre), d’une étagère (bois), d’une table d’appoint (bois) et d’un guéridon (métal). Objet et base ne font qu’un.

La collection PODIUM a été produite entièrement et en exclusivité par des artisans suisses, reconnus pour leur maîtrise de techniques liées au métal, à la pierre, au verre soufflé, au bois et à la céramique. Chaque objet de la série PODIUM a été produit en édition strictement limitée de 3 à 8 pièces, accompagné d’un certificat d’authenticité et disponible exclusivement auprès de la galerie HELMERINDERKNECHT.

www.helmrinderknecht.com
www.museum-gestaltung.ch

Depuis septembre 2012

Nomination au poste de Responsable MAS Luxe à l’ECAL

Leather2

La Suisse est considérée comme l’un des centres d’excellence en matière de luxe et de produits haut de gamme.

C’est l’une des nombreuses raisons qui ont conduit l’ECAL à organiser la formation très spécifique du MAS Luxe: un programme inédit qui accueille pour une année 10 étudiants formés au design dans les 4 coins du monde. De ces rencontres naissent des collaborations avec les plus grandes marques issues du monde du luxe avec pour objectif de produire des objets en explorant la richesse des techniques de l’artisanat.

Dès la rentrée 2012, Nicolas Le Moigne orchestrera ses rencontres passionnantes et suivra les étudiants le temps d’une année de formation d’exception.

www.ecal.ch

Mai 2012

Lauréat du concours fédéral de design 2012 avec “Alps Express”

BAK_2012.3

Le système d’étagères ‘Alps Express’ résulte de l’idée du designer graphique lausannois Demian Conrad: éditer des objets exclusivement conçus par des designers suisses. Nicolas Le Moigne a été le premier designer de produits avec lequel Dadadum, le label de Conrad, a collaboré. Ils se sont très vite découvert un intérêt commun – le ‘bon vieux’ design suisse de meubles de Willy Guhl, Max Bill ou Ueli Berger et de fabricants comme Vitra, Lehni ou Wogg. Conrad et Le Moigne se sont mis rapidement d’accord sur un système de rangement facile à produire et aux fonctions multiples.

Très tôt dans le processus de développement, Nicolas Le Moigne a imaginé un meuble composé d’un seul matériau et qui pourrait être configuré de diverses façons grâce à son système de pliage. Il fallait inventer un module dont les pliages vertical et horizontal offriraient la robustesse et la stabilité nécessaires. Le designer s’est ensuite mis à réaliser des modèles 3D en carton et ruban adhésif, pour aboutir aux proportions correctes et tester les systèmes pliables. Le designer a décidé de confier la production effective à Schätti, une entreprise d’usinage de métaux dans le Canton de Glaris. Au vu des premiers prototypes, il a pris les décisions finales sur le matériel, la production et la couleur.

C’est la deuxième fois, après 2008, que Nicolas Le Moigne se voit décerner un Prix fédéral de design. Ces dernières années, il s’est fait un nom dans le milieu du design et s’attire régulièrement la reconnaissance de la presse spécialisée pour ses nouveaux projets, dont certains sont produits avec succès depuis déjà quelques années. Lors de la deuxième audition du jury du Prix fédéral de design, Nicolas Le Moigne a fourni, outre une étagère ‘Alps Express’ complète, une brochure d’information détaillée sur le processus de développement. Elle aussi reflète le talent du designer, tout comme la passion qui a animé ‘Alps Express’.

www.dadadum.com
www.swissdesignawards.ch

22 mai 2012

Les vases Podium aux enchères du Dorotheum (Vienne)

Podium_Dorotheum

Designed by Nicolas Le Moigne, 2010, manufactured by Peter Fink, Ependes, Switzerland, glazed ceramic ware, three vases: height 60 cm, 12 x 12 cm, height 45 cm, 18 x 18 cm, height 30 cm, 25 x 25 cm. (DR) No. 1 from the limited edition of eight plus two artist’s proofs. With a certificate. Exhibited in: SchwarzWeiss-Design der Gegensätze, Museum für Gestaltung, Zurich 2011/2012. The PODIUM Collection is based on observations relating to the common presentation of art and design in a gallery or museum environment. Objects are mostly exhibited on pedestals whose plain forms and carefully chosen dimensions are meant to augment an object’s effect. This iconic form of presentation inspired Le Moigne to create a basic form characteristic of all of the objects in the PODIUM Collection: object and base are always connected – they form a unity. The three different shapes of the pottered PODIUM vases follow a clear mathematical principle and share the same origin. By changing the mass of the base, the size and format of the black enamelled vase shift automatically. The white ceramic base simultaneously functions as a container holding the water for the flowers: the element of the base thus performs a dual function.

07-25 novembre 2011

Workshop: collaboration ECAL / De Sede

workshop_MASluxe_2011

Workshop de 3 semaines à l’ECAL (département MAS luxe) en collaboration avec la maison d’édition suisse DeSede.

Jeudi 20 octobre 2011

Collaboration avec la marque de cosmétique américaine Kiehl’s

collaboration_NLM_Kiehls

Le designer a collaboré avec la marque américaine Kiehl’s qui inaugure son corner lausannois à Globus ce jeudi 20 octobre 2011. Comme dans les autres villes où elle s’est implantée, elle a demandé à une personnalité locale d’imaginer un packaging pour sa fameuse Ultra Facial Cream. Les bénéfices générés par la vente de ce produit en édition limitée seront reversés à la fondation Make-a-wish qui réalise les voeux d’enfants gravement malades. Grand adepte des produits Kiehl’s, le designer Nicolas Le Moigne s’est prêté avec plaisir à l’exercice. Une première pour le diplômé de l’ECAL à la renommée internationale, plus habitué à concevoir des objets ou du mobilier contemporain.

www.kiehls.ch

12 octobre 2011

Workshop Eternit avec les Lunetiers du Jura

workshop_eternit

Workshop d’une journée organisé pour les designers de la marque française “Les Lunetiers du Jura” en collaboration avec l’entreprise suisse Eternit.

du 15 au 19 août 2011

Workshop au Tec Monterrey, Guadalajara

Workshop_Mexico

Workshop d’une semaine avec 30 étudiants du Tecnologico Monterrey, Guadalajara.
Thème du projet: “Fiat Lux”, travail sur la lumière

06 juin 2011

Interview pour La Télé

26 juin 2011

Le Trash Cube reçoit le Dwell on Design award

Dwell design award 2011

Dwell est fier d’annoncer le premier Dwell on Design Awards. Durant ces 5 dernières années la renommée de Dwell on Design n’a cessé de s’accroître pour devenir aujourd’hui un des événements majeurs dans le monde du design. Afin de récompenser les exposants, dont l’engagement et l’esprit ont permis de donner vie à cet événement, le Dwell on Design Awards désignera les meilleurs projets dans onze différentes catégories.

www.dwell.com

30 novembre 2010 – onze heures quatorze

La ville de Genève inaugure: L’Horloge

Horloge Geneve 2010

En 2004, la donatrice privée Nelly Monéger-Glayre choisit à l’aide d’un jury la création de Nicolas le Moigne pour redonner à la place Neuve de Genève son horloge disparue dans les années 30. Une initiative qui a fait depuis couler beaucoup d’encre avant d’oser s’afficher 7 ans plus tard sur les murs de l’Université de Genève.

Rectiligne et composé d’un système de « flaps » rotatifs identique à celui des aéroports, l’objet propose un nouveau mode de lecture. L’heure affichée à la minute, écrite en toutes lettres, incite à prendre son temps. Le principe fait écho à la nouvelle raison d’être des créations horlogères qui tiennent aujourd’hui plus du plaisir esthétique et de l’émotion que du réel besoin.

L’horloge réalisée par Nicolas Le Moigne allie une poésie certaine au respect des traditions. Apprécié de collectionneurs, l’objet promet de s’afficher avec élégance et discrétion dans des cadres de vie publics mais également privés.

Concours remporté en 2004.
A découvrir sur la place du Bâtiment Dufour, Genève, Suisse.

du 20 au 30 août 2010

Worskhop à l’ECAL

SavingWater workshop ECAL

Workshop d’une semaine avec 15 étudiants de l’université de Tsinghua (Chine) et 15 étudiants de l’ECAL.
Thème du projet: “Saving water”

juillet 2010

Atelier Pfister présente: Sunday home office

Vidéo réalisée par Linus Bill pour l’Atelier Pfister.

www.atelierpfister.ch
www.linusbill.com