Octobre 2014

Atelier Pfister lance: la lampe Lully

lully_01

À l’origine du projet LULLY, il y a l’envie du designer Nicolas Le Moigne de concevoir un abat-jour en feutre, dans une forme délicate et simple.

Dès le départ, une chose était sûre, la forme resterait relativement classique: un cône, qui se termine par un bord accusé. Ce détail adoucit la forme d’une part et structure l’abat-jour d’autre part. Les techniques de production de feutre permettent de produire des abat-jours relativement grands mais légers. Le designer a ensuite dû développer une fixation qui stabilise l’abat-jour. Le grand défi consistait à atteindre un bon équilibre entre stabilité et esthétique. Car la structure de la suspension ne devait pas dénaturer la sobriété de la forme en feutre. Il fallait également trouver une solution pour éviter à la structure en métal de déformer les extrémités de l’abat-jour. Il a donc été fait en sorte que les deux éléments entrent en contact à l’intérieur de l’abat-jour. La structure en métal est donc conçue avec le même bord que celui de l’abat-jour, afin de créer une unité entre les deux.
Le projet de luminaire LULLY est manifestement très influencé par le design scandinave: des formes simples et nettes, le respect de la matière et une fonctionnalité optimale. Ces valeurs ont toujours inspiré Nicolas Le Moigne dans son travail, et spécialement dans ce projet pour Atelier Pfister.
www.atelierpfister.ch